Du 14 au 18 Mai : semaine de dépistage du mélanome

 

Le mélanome de la peau a été responsable de 1800 décès lors de l’année 2017, c’est pourquoi le syndicat national des dermatologues-vénérologues (SNDV) organise une semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau. Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous avec un dermatologue par l’intermédiaire de la plate-forme « dermatos.fr »

Les différents types de cancers de la peau

Le mélanome cutané, une tumeur maligne, il représente 10% des cancers de la peau.

Le mélanome cutané peut apparaître sur peau saine (70 à 80 % des cas) ou résulter de la transformation maligne d’un nævus.

Cancer agressif, le mélanome doit être détecté dès le début de son évolution pour permettre une prise en charge précoce, seul élément qui laisse au patient le maximum de chances  de guérison. Le seul traitement efficace consistant en l’ablation d’une tumeur débutante.

• Les carcinomes cutanés, les cancers les plus fréquents et les moins graves

Les carcinomes basocellulaires 

70 % des carcinomes cutanés sont des carcinomes basocellulaires. Ce sont les moins graves dans la mesure où ils menacent rarement le pronostic vital. En effet, leur développement, à partir de la couche basale de l’épiderme, reste local. Ils ne métastasent jamais et leur ablation complète assure donc leur guérison. Leur traitement doit néanmoins être précoce car ces tumeurs peuvent s’étendre en surface.

Les carcinomes spinocellulaires (ou épidermoïdes) :

Les carcinomes épidermoïdes sont plus rares (20 % des cancers cutanés) mais plus agressifs que les carcinomes basocellulaires

Comment les prévenir

Il faut pratiquer une auto-surveillance très régulière. Plus on est familier avec sa peau, plus il est facile de repérer de nouvelles taches pigmentées ou des changements de ses grains de beauté.

La règle ABCDE de l’auto-examen

La règle ABCDE permet de mémoriser les signes qui doivent alerter :

  • A comme Asymétrie : forme non circulaire, avec deux moitiés qui ne se ressemblent pas.
  • B comme Bords Irréguliers : bords dentelés, mal délimités avec parfois une extension du pigment sur la peau autour de la tache.
  • C comme Couleur non homogène : présence de plusieurs couleurs (noir, bleu, marron, rouge ou blanc)
  • D comme Diamètre : diamètre en augmentation, en général supérieur à 6mm.
  • E comme Évolution : Toute tache qui change d’aspect rapidement (forme, taille, épaisseur, couleur) doit constituer un signe d’alerte.

Sources : syndicatdermatos.org

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH